"Ambre et chaos – Prélude aux Neuf Princes d’Ambre II" de John Gregory Betancourt

Quand Obéron s’éveille, c’est dans une très étrange torpeur dont il va avoir bien du mal à se secouer. Est-il drogué ? Ne l’est-il pas ? Tout semble dériver sous son regard et ses souvenirs lui échappent. En tout cas, l’aide de son frère Aber n’est pas de trop pour l’en tirer et, surtout, la rudesse de Dworkin, son père. Ce qui n’empêchera pas celui-ci de s’en aller aussitôt auprès du souverain du Chaos et de ne plus donner de nouvelles, alors même qu’arrivent les gardes de ce dernier pour une fouille en règle du château…

Que cherchent-ils exactement, même s’ils ne trouvent rien ? Obéron voudrait bien le savoir. Et qui est exactement Realla, la délicieuse suivante, pour qu’Aber veuille à tout prix le mettre en garde ?
Quoi qu’aient pu chercher ces gardes, puisque Dworkin ne revient pas et qu’il faut bien admettre que leur famille n’est pas la bienvenue dans les Cours, la sagesse est de prendre l’initiative et de se chercher des alliés. Il y en a.
Qui craint Obéron et l’a vraisemblablement empoisonné et pourquoi ? N’est-il pas un prince puissant portant le double héritage d’Ambre et du Chaos ? N’a-t-il pas des frères et des soeurs également puissants et des Atouts pour les contacter ? Et n’a-t-il pas assez vécu de guerres et de complots pour passer du côté des comploteurs. Le jeu est dangereux, mais il en vaut la peine.
J. G. Betancourt nous livre là, avec le deuxième tome du Prélude aux Neuf Princes d’Ambre, une pure « fantasy » toute imprégnée de Zelazny dans ce qu’il a de meilleur.

— Hélène

Éditions SF Folio – 388 Pages
ISBN 2-07-031450-2

%d blogueurs aiment cette page :