"Ambre et sang – Le Sombre disciple III" de Margaret Weiss

Dans le monde de Krynn, les dieux ont toujours eu coutume de se mêler aux mortels et rarement pour leur bien. À l’époque de la trilogie du Sombre disciple, les héros de la Dragonlance appartiennent déjà à un assez lointain passé. La sombre reine Takhisis a été chassée et, pour ne pas rompre l’équilibre entre la Lumière et les Ténèbres, le dieu Paladine s’est exilé dans un corps de mortel.
Or Mina, jeune déesse de la lumière endormie aux débuts des temps, avait été éveillée par Takhisis au mal. Et, pour bénéficier de ses pouvoirs en plus des siens, celle-ci avait persuadé Mina qu’elle était une mortelle, tirant partie de sa jeune force tout en s’en attribuant la gloire.
Toutefois, en s’éprenant de Chemosh, le dieu des morts et en lui ramenant à la surface de la Mer de Sang, pour lui être agréable, la tour de sorcellerie engloutie, Mina a semé la discorde au royaume des dieux.
Car Chemosh, s’il considère que cette tour librement offerte lui appartient de droit, ainsi que les artefacts puissants et divins qu’elle recelait dans le Solio Febalas, se heurte à l’ensemble de ses pairs et, plus durement encore, à Zeboim. Et puis la jeune déesse détient un tel pouvoir que l’équilibre pourrait être rompu.
Or, sous une pression si grande qu’elle s’est sentie perdue, Mina s’incarne dans son corps d’enfant et vient s’échouer sur la plage sous les yeux de Rhys, Frère de l’ordre de Majere, qui la sauve de la noyade malgré l’antipathie évidente de son compagnon, le kender Nocturne, et d’Atta, leur étrange chienne.
Une petite fille peut-être perdue, mais assez capricieuse et dotée d’idées bien arrêtées. Et parce qu’elle veut rentrer chez elle, aux Pays des Dieux, et retrouver sa « maman » Lunedor, Rhys et Nocturne vont d’abord l’accompagner vers Solace après une incursion dangereuse dans la tour noire juste émergée des flots.
Ce tome III, s’il clôt la trilogie, n’est pas vraiment non plus une fin. Margaret Weis, comme Tracy Hickman, en créant le monde particulier de Krynn, inspiré à la base de celui du jeu de Donjons et Dragons, continue à le peupler de dieux, de héros et de leurs aventures qui ont conquis un vaste public, ce qui explique que leur succès ne se dément pas, notamment auprès des joueurs de rôle et des adolescents.

— Hélène

Éditions Milady
382 pages – 19,50 €
ISBN : 978-2-8112-0214-9

%d blogueurs aiment cette page :