"Démons" de Royce Buckingham

Publié chez Castelmore, le label jeunesse de Bragelonne, on peut lire sur la présentation du livre : « idéal pour ceux que la lecture rebute ».
Le concept est donc posé : Démons s’adresse aux jeunes qui n’aiment pas spécialement lire et qui, avec ce roman, vont peut-être découvrir ce loisir. (Là, je fais une parenthèse, non directement liée à cette chronique, mais je ne pense pas que les gens qui n’aiment pas lire vont changer leurs goûts avec un volume qui leur soit spécialement destiné.)
Nat est donc un gardien de démons, qui s’est retrouvé seul face à sa tâche suite au décès de son maître. L’un des démons, la Bête, dévoreuse d’enfants, s’échappe par un malheureux concours de circonstances et Nat doit donc la recapturer, tandis que l’Homme Squelettique, personnage effrayant et précédent élève de son maître, veut lui piquer ses démons. Nat, au cours de ses aventures, va faire la connaissance de Sandy, la petite bibliothécaire coincée que les filles « cool » importunent.
L’histoire est donc très simple, formée de clichés. Les chapitres très courts pour, je le suppose, faciliter les pauses et on passe rapidement d’un personnage à l’autre.
Soyons honnêtes : il est difficile de juger un livre qui ne vous est pas adressé.
Visiblement, Démons assume son côté « premières lectures » en restant dans des schémas connus et simples. Si la Bête ne dévorait pas trois enfants (et un chaton), je dirai qu’il conviendrait bien aux plus jeunes amateurs de fantastique.
Donc, à voir éventuellement pour un jeune adolescent très petit lecteur.

Sybille

Traduit par Hélène Assens
Castelmore
ISBN : 978-2-36231-001-0
12,90 €

%d blogueurs aiment cette page :