« Fabliaux et autres chimères » de Martine Fassier

couv_fabliaux_AVUn tout petit livre et le plus élégant des camouflets que puisse adresser un auteur aux contempteurs de l’auto-édition et autres éditeurs frileux. Encore qu’il ne s’agisse pas tout à fait d’un auteur : les petits textes d’accompagnement, eux, sont de Philippe Fassier et se présentent de façon à mettre en valeur le talent particulier de l’illustratrice.
De très belles calligraphies accompagnent ainsi ses créations, objets insolites, peintures et dessins.
Vous aimez les armes ? Vous allez en découvrir de bien curieuses, depuis le mousquet à mirages au convertisseur de rêves en passant par le divagateur qui, visiblement, a servi ici. Malheureusement, en dépit des notices et publicités qui y sont jointes, rien ne précise où se procurer ces merveilleuses machines. Gageons que le fauteuil à rêves trouverait pourtant nombre d’amateurs. Les poissons d’avril aussi, si l’on en juge sur leurs très étranges propriétés fantasystes…
Quant au convoyeur de rêves, on aimerait bien qu’il croise plus souvent dans le ciel, et pas seulement au-dessus des Alpes mais, si l’on en croit le Journal Officiel, son dernier passage avéré remonterait à 1890. Très peu de chances de le voir donc.
On découvre en deuxième partie quelques petites fables gentiment ironiques, telles que le Robot et le renard, et autres, occasions de dessins animaliers ou exercice anatomique.
Tel quel, il ne s’agit pas d’un ouvrage « cohérent ». On pourrait presque n’y voir qu’un press-book, ce qu’il est sans doute, mais réalisé avec tant de grâce et avec une maquette si soignée, de la couverture jusqu’à la « pointe » finale, qu’on ne peut qu’attendre les prochaines publications.

Édition MartineFa
82 pages – 17 €
ISBN : 978-2-9534353-0-6

%d blogueurs aiment cette page :