« Havre sombre – Chroniques du nécromancien III » de Gail Z. Martin

havre sombreParce qu’il a été capable de détrôner Jared l’usurpateur et de détruire son redoutable mage, Foor Arontala, Martris Drayke est désormais le nouveau roi de Margolan. Certes, son royaume a été saigné par Jared mais on pourrait espérer que la paix va ramener une certaine prospérité. De plus, son mariage avec Kiara, princesse d’Isencroft, constitue un gage de paix supplémentaire. Par ailleurs, la désignation de Jonmarc Vahanian par le roi Stolen en tant que seigneur de Havre sombre constitue une alliance et un atout supplémentaire.
Pourtant, il ne va pas en être ainsi. Les exactions de l’usurpateur ont parallèlement entraîné des appétits de pouvoir qui annoncent la guerre. Le seigneur Curane, s’il a été assez ignoble pour livrer sa fille à peine nubile aux perversions de Jared, entend bien hériter du trône à travers l’enfant conçu par celle-ci. Et le Trévath et le Nargi seraient fort disposés à l’aider ce qui leur permettrait d’annexer au moins en partie le Margolan.
Ainsi, bon gré, mal gré, Martris doit-il marcher avec son armée contre Curane en laissant Kiara, juste enceinte, à la tête de son royaume.
Ce ne serait pas une sinécure en soi. Ce l’est encore moins dans la mesure où il s’agit d’une reine étrangère. Autant dire qu’elle a peu d’amis sûrs à la cour. Elle ne pourra pourtant pas compter sur l’aide de son père confronté à de graves troubles auprès des siens. En épousant le roi de Margolan, la princesse d’Isencroft leur a laissé craindre que l’union des deux royaumes n’entraîne la soumission de l’Isencroft. D’où le soulèvement d’indépendantistes, poussés en sous-main notamment par Curane.
La situation n’est pas plus brillante à Havre sombre car le Conseil du sang est partagé sur la nomination à leur tête de Jonmarc. Uri, en particulier, ne le supporte pas. Mais, s’il est un vayash moru peu suivi en raison de sa médiocrité, Malesh, son apprenti, est beaucoup plus dangereux.
La guerre se trouve donc sur quatre fronts. La guerre proprement dite, celle de Martris qui, aidé de Ban Sotérius et des Sœurs, assiège la place-forte de Curane où il se heurte à la sorcellerie du Sang. Une lutte défensive pour Kiara qui n’aura pas de trop de l’aide de Carrovet et des fantômes du château, même si tous ne lui sont pas alliés.
Et pendant que Jonmarc et Carina, à l’aube de leur mariage, seront confrontés aux vayash moru rénégats, le roi Donelan et Cam se heurteront aux indépendantistes.
Plus grave, le Courant qui sous-tend toute magie et passe sous Havre sombre, est perturbé par la magie du Sang. Après les horreurs commises par Foor Arontala, son équilibre a été totalement perturbé et l’usage de la magie du Sang par les sorciers de Curane accentue encore ce déséquilibre.
Bref, nous ne sommes pas au bout du voyage et si je crains que les Chroniques du Nécromancien ne tombent dans ce travers très actuel d’un nombre de tomes très supérieur au nécessaire développement de l’histoire et aux mois obligatoires d’attente qui en perturbent le suivi, cela reste très entraînant et très agréable à lire.

Milady
431 pages – 22 €
ISBN : 978-2-8112-0238-5

%d blogueurs aiment cette page :