« Jupons & poisons – Le Pensionnat de Melle Géraldine III » de Gail Garriger

jupons-et-poisonsUne lecture-plaisir qui continue avec ce troisième tome du Pensionnat de Melle Géraldine. Une nouvelle année de classe pour Sophronia Temminnick, qui est en train de devenir une élève parfaitement accomplie, aussi à l’aise dans l’espionnage que la danse.
Il s’agit désormais d’apprendre l’usage de l’éventail, arme mortelle s’il en est en étant équipé de lames tranchantes comme des rasoirs, mais d’un travail tellement exquis lorsqu’il s’agit d’un cadeau de Lord Akeldama.
Deuxième matière, et non des moindres, la séduction/manipulation ne doit pas être en reste. Le bal de fiançailles de son frère aîné, Éphraïm, tombe juste à point pour de parfaits travaux pratiques. C’est donc en compagnie de Dimity et de son frère Pillover que la jeune fille s’y rendra ainsi qu’avec le jeune Lord Mercey, invité tout à fait inattendu, mais tout à fait approprié à l’exercice.
Le seul regret, l’absence de son amie Sidheag qui a disparu avec le capitaine Niall après avoir reçu de fâcheuses nouvelles au sujet de sa meute.
Sa réapparition non moins soudaine lors du bal et son désir ardent de se rendre immédiatement en Écosse auprès de tous ses oncles vont entraîner nos pensionnaires, mais aussi Félix Mercey et le sympathique Savon, au vol d’un train de Sa Majesté et à la découverte d’un complot qui pourrait bouleverser l’empire, rien de moins.
Une aventure lors de laquelle Sophronia aura tout le loisir de démontrer ses capacités de curiosité et d’inventivité avec, in fine, l’occasion de renforcer son hostilité déclarée envers les Vinaigriers et de déterminer le choix de ses loyautés.
Une équipée tout à fait rocambolesque, menée sans un instant de répit par une Gail Carriger dont on n’attendait pas moins après avoir lu Le Protectorat de l’ombrelle, dans cette Angleterre victorienne où vampires et loups-garous ont droit de cité et en usent très largement.
Hâte de découvrir le quatrième tome !

Éditions Orbit
Traduction : Sylvie Denis
360 pages – 16,90€
ISBN : 978-2-36051-120-4

%d blogueurs aiment cette page :