"J’vous imaginais pas comme ça" de Tom Holt

Une bien agréable surprise que ce livre.

En le prenant en main et en lisant la quatrième de couverture, je m’attendais à me retrouver face à une grosse farce assez lourde. Tous les auteurs de fantasy humoristique se retrouvent toujours comparés à Pratchett et c’est rarement flatteur pour ce dernier.
Là, la comparaison est méritée. Le texte est tout en finesse (bravo à la traduction) et offre un éclairage inédit sur la mythologie nordique et les opéras de Wagner.
Comment résumer ce livre ?
Dire que tout arrive parce qu’un looser roule sur un blaireau ? Nan ! Ce n?est que le point de départ. En fait, pour résumer, c’est simple : Les dieux sont fatigués !
Pas étonnant qu’un pauvre type réussisse à leur piquer leur boulot et avec son apparente naïveté à la Forrest Gump fasse mieux qu’eux. Dire que cela les énerve est peu dire. Surtout que plusieurs visent le poste depuis des temps immémoriaux.
Croire que lui reprendre son siège serait facile c’est mal connaître les règles du jeu.
Pourtant le héros les méconnaît, alors que ses adversaires les connaissent par coeur et ont déjà utilisé et usé toutes les stratégies les uns contre les autres depuis trop longtemps. Cette lassitude ne peut que jouer contre eux… Ainsi que leurs nombreuses rivalités. Certains oublient dès le départ l’objectif et n’ont rien de plus pressé que de se tirer dans les pattes.
Et c’est tant mieux ! Pour notre plus grand plaisir et le plus grand bien de tous.
Love and Peace !
C?est cela qui l’emportera. Et c’est bien fait ! Na !

— Philippe Halvick

Edition Bragelonne
Traduit par Marianne Ferraud
236 Pages
17 €

%d blogueurs aiment cette page :