« La Mallette jaune » de Carole Boudebesse

Cet ouvrage se présente sous la forme d’un recueil de trois livres.
Le livre premier plante le décor et permet de découvrir deux des trois principaux héros de l’histoire. Celle-ci se passe dans un monde futuriste où vivent Piwaï Cosy et Tevy Wart.
La jeune Piwaï, esthète, voleuse d’oeuvres d’art trafiquant avec la mafia, se réveille un matin abandonnée par son amant qui lui a attaché au poignet une mallette jaune dont elle ne peut se défaire. Cet objet est des plus mystérieux : il ne porte aucune serrure, est composé d’un métal inconnu, pis encore, il doit être livré au laboratoire de génétique 9753, situé en Dawin, pays voisin, avant quatorze jours, sinon il explosera !
Voilà notre héroïne embarquée, bien malgré elle, dans une sale affaire qui lui permettra toutefois de rencontrer le séduisant Tevy.
Médecin de profession, passionné d’une génétique prohibée dans son pays, Tevy Wart décide d’accompagner Piwaï dans cette périlleuse aventure.
Nos deux personnages réussissent, malgré les divers dangers, à franchir la frontière.
Fin du premier livre qui abandonne Piwaï et Tévy, très grièvement blessé, dans un pays inconnu et des plus hostiles.
Commence alors le livre deuxième qui, par de nombreux flash-back, présente une nouvelle héroïne : l’énigmatique Diane de Kelton.
Venue d’un monde parallèle qu’elle a dû fuir pour sauver sa vie, Diane ne rêve que de rejoindre son pays et l’homme qu’elle aime. Elle doit, pour ce faire, retrouver le passage, la porte.
Dotée de dons et pouvoirs exceptionnels, militaire expérimentée qui a démissionné de l’armée par convictions pacifiques, elle traverse de terribles épreuves dont elle ressort affirmée.
Ce n’est qu’à la toute fin de ce deuxième livre que le lien avec le premier sera établi : Diane se réveille d’une longue période de cryogénisation en Dawin où elle doit retrouver le laboratoire 9753 qui abriterait la fameuse porte qu’elle recherche.
Le livre troisième verra tout naturellement la rencontre de nos trois héros : Diane, grâce à ses dons extraordinaires, guérit Tévy de ses graves blessures et le sauve ainsi d’une mort certaine. Elle décide de se joindre au couple, leur destination étant commune malgré des objectifs différents.
La traversée sera des plus dangereuses : ils découvriront l’absurdité et l’horreur de la guerre, les visions cauchemardesques de massacres d’innocents. Leur solidarité n’en sera que renforcée et une amitié vraie les réunira.
Ils arriveront ainsi au laboratoire 9753 où ils livreront la mallette jaune dont le contenu leur sera enfin révélé en même temps qu’au lecteur et qui est justement « la » clé de l’ouvrage…
Pour autant, le léger parfum d’eau de roses sur lequel se clôt le livre ne saurait occulter le délicat problème soulevé par Carole Boudebesse : celui de la dangerosité de la recherche génétique et de l’utilisation qui en est faite.
Vaste débat.

Éditions Glyphe – Collection Les plumes d’Hippocrate
435 pages
ISBN : 2-911119-75-4

%d blogueurs aiment cette page :