"La matière des songes – Malhorne 4" de Jérôme Camut

Les Éternels se sont rencontrés en réunion extraordinaire, et chacun est reparti transmettre son compte rendu à son peuple. Mais parmi ceux-ci, tous se méfient de Gursk le Généralissime, fou sanguinaire à la tête d’une planète placée sous ses ordres… avec raison. Le temps se retrouve alors compté pour les peuples à protéger, et surtout pour les Staulms ou néandertaliens survivants, tous implacablement pourchassés. Ilis va devoir faire face à sa grossesse et à son passé pour atteindre la clé du plus grand mystère connu et protéger ceux en qui elle croit. Le compte à rebours a commencé.

Enfin la fin du cycle de Malhorne ! Voilà un cycle qui a su faire patienter ses amateurs, passant de l’état de trilogie à celui de tétralogie durant l’écriture du troisième tome sous les yeux ébahis de l’auteur. Jérôme a donc fait naître à travers son œuvre un suspense grandissant et la lecture du dernier tome est un baume qui soulage ces longs mois d’attente implacable à tenter de comprendre les nombreux mystères de Malhorne. Et la matière des songes apporte son nouveau lot de quêtes, de combats, d’écologie, et de rencontres. On découvre une explication de la disparition des néandertaliens édifiante, et l’homme apparaît dans toute l’horreur du prédateur sanguinaire qu’il est. On retrouve également à travers les yeux de notre Éternel le commencement, et le passé de Zagul…
En résumé, on s’immerge dans ce dernier tome de très haut niveau jusqu’à plus soif, pour enfin connaître la fin de cette sublime aventure. Les personnages sont toujours attachants et les rebondissements palpitants, jusqu’à la dernière page.

Finalement, le cycle de Malhorne est un cycle extraordinaire, que je vous conseille de découvrir, de partager, et de promouvoir. On ne rencontre pas une telle maîtrise tous les jours, et il mérite vraiment d’être lu et relu au fil des années.

— Aphraël

Éditions Bragelonne
ISBN 2-35294-004-4
20 €
2006

%d blogueurs aiment cette page :