La Menace Grisrocs – WaoW II

Avec un titre comme WaoW, est-il besoin de préciser, même pour ceux qui ne connaissent pas trop les jeux vidéos, que ce titre est inspiré du célèbre WoW – World of Warcraft ?
Donc, comme on peut le deviner, WaoW est une parodie et mise en image du jeu.
Même si j’en avais déjà entendu parler, je découvre donc avec ce deuxième tome.
Suivant fidèlement l’ambiance du jeu et son langage technique, Darkill est un jeune joueur un peu benêt qui, rêvant de gains faciles, parcourt le monde en compagnie de Badorin, un guerrier expérimenté.
Le propos, sans ambiguïté, est de se moquer gentiment des plus jeunes, qui parlent en SMS, donnent des noms stupides à leurs personnages… tandis que le joueur, plus mature et tentant le role playing, ne trouve pas son public.
Le graphisme, même si ce n’est pas le genre que je préfère, est tout de même plaisant (et nettement plus agréable que ce qu’on peut voir dans la BD officielle et américaine du jeu).
Malgré tout, WaoW reste une private joke, pleine de clins d’oeil et de termes spécialisés.
Cela dit, quand on songe au succès de World of Warcraft, le private en question concerne pas mal de monde quand même.
Mon seul petit regret, au fond, c’est que je ne suis pas certaine que les joueurs dont on souligne le langage SMS détestable et l’absence de mesure, qui liront probablement la BD pour y retrouver l’atmosphère de leur jeu préféré, comprendront le message qui leur est adressé…
M’enfin, ne boudons pas notre plaisir, c’est mignon et rigolo, le genre de cadeau idéal en cette saison pour votre neveu 😛

Sybille

Scénario de Le Fab et dessins de Kilex
Kantik
ISBN : 978-2-35708-001-0