"La Quatrième Pyramide" d’Angus

Qu’obtenez-vous en croisant Indiana Jones avec des Québécois dotés d’un sens de l’humour débridé ? Ce livre !

L’histoire ? Un archéologue qui ne se prend pas au sérieux apprend de la bouche de deux individus improbables qu’il est la réincarnation du dernier grand maître atlante et chargé d’aller retrouver l’Atlantide.
Ben tiens, et pourquoi pas aussi aller monter un numéro de claquette ?
Bah ! Ce n’est pas grave, même si ces types semblent plus que farfelus, leur argent lui est bien réel. Autant en profiter et partir à la chasse aux chimères. Surtout que les pistes se révèlent de plus en plus tangibles, voire dérangeantes.
La recherche de l’Atlantide n’est qu’un premier pas qui entraînera les héros entre l’Algérie, l’Égypte et, après un court passage en France, en Grande-Bretagne.
Bref, ce livre est plutôt jouissif. Entre de gros bourrins canadiens, pleins d’humour et de tendresse, qui n’ont pas oublié leur cervelle au placard et des extraterrestres un poil déphasés, au sens propre et figuré, cela ne chôme pas.
Le début m’a fait un peu peur. Le héros piétinant allègrement pendant une journée les doigts de pieds à l’air dans une bouse de dromadaire sans trop s’en soucier, ne me donnait pas trop confiance. Le style, après cet épisode, prend son rythme de croisière sans faiblir jusqu’au coup de théâtre final.
Pour tout dire, un livre bien sympathique à lire.

— Philippe Halvick

Editions Bénévent
315 Pages – 20 €

%d blogueurs aiment cette page :