« La Trace, le dernier secret de Jean-Paul II » de Frédéric Bovis, Jean-François Lopez et Léopold Jorge

« La Trace, le dernier secret de Jean-Paul II » est l’œuvre collégiale de Frédéric Bovis, Jean-François Lopez et Léopold Jorge.

Les auteurs nous livrent là un récit qui nous renvoie – mythe ou réalité ? – au Saint Graal.

Et un de plus ! pourrait-on dire, tant il est vrai que le sujet a toujours inspiré, et continue de passionner écrivains et cinéastes.
Eh bien non, « La Trace, le dernier secret de Jean-Paul II » est une création tout à fait originale qui tient à la fois du roman d’espionnage et du récit historique.
Bâtissant leur fiction en 1998, point de départ du récit, les trois auteurs promènent leur lecteur au travers des âges, le transportant tantôt à l’an 33 (époque où Joseph d’Arimathie a recueilli le sang du Christ), tantôt au XIIe siècle (qui voit la création de l’ordre des Templiers), le ramènent à l’époque contemporaine pour mieux le plonger en 1893 (l’étrange affaire de Rennes le Château), ou encore en 1942.
Ces allers et retours dans le temps donnent du rythme au récit et maintiennent le suspense.

« La Trace » devient un jeu de piste, et chaque référence au passé un nouveau morceau du puzzle.
Les auteurs ont ainsi construit leur roman à partir de faits réels ou réputés tels – qui demeurent cependant des énigmes de l’Histoire – et les ont judicieusement reliés entre eux, n’hésitant pas, avec beaucoup d’audace, à placer le pape Jean-Paul II au cœur de l’intrigue.

Cet ouvrage ne sera certainement pas l’ouvrage de référence en matière d’histoire ou d’ésotérisme. Il n’en demeure pas moins un livre intelligent, bien documenté, une fiction haletante que l’on prend plaisir à découvrir.

Tolege Editions
372 pages
ISBN : 2–916643–00–1

%d blogueurs aiment cette page :