« Le dit de Cythèle » de Nicolas Cluzeau

Passionnés de multivers, de combats titanesques entre démons, demi-dieux et dieux entiers, d’univers complexes à la Tolkien et de mythologies « croisées », ce cycle est pour vous. Pour les autres…
Ces tomes constituent le début d’un cycle et peuvent être lus sans connaître le tome 1.
Cythèle, cherche ici à rassembler les âmes de son mari et de ses deux enfants, morts lors d’une de ses précédentes existences.
Le tome 2, en fait, est la constitution de l’équipe avec leur première mission sur le dernier tiers du livre. L’action se perd un peu dans la description des multivers et des histoires associées.
Le tome 3 est une mission entière.
L’auteur aime et ne s’en cache pas les histoires à la Tolkien avec des univers aux passés et interconnexions complexes. Ses héros possèdent tous des pouvoirs surhumains et s’en servent pour éclater tous les obstacles sur leurs passages sans se poser la moindre question ni la moindre crainte face à leur sort.
Par exemple emprisonnés dans un vaisseau en train de s’écraser, les héros ne s’inquiètent pas le moins de monde. Pourquoi montrer la moindre crainte d’ailleurs ? Leur sort est dans les mains des dieux, alors ! Les os broyés, les blessures ? Pas de problème en moins de cinq minutes les sortilèges les régénèrent. Pourquoi le lecteur s’inquiéterait pour eux ?
Les opposants sont à la hauteur : Dragons, démons, etc. D’ailleurs des alliances se lient entre les différents groupes pour aller latter d’autres adversaires. Résultat, villes entières anéanties, milliers de morts, univers ravagés… en fait presque tout le monde y passe à part les héros bien sûr !
On aime ou pas.

Tome 2 : Les Larmes du Démon
Tome 3 : La Citadelle du Titan

%d blogueurs aiment cette page :