"Le Sablier Vert " de Michel Jeury

L’Eristan est un empire féodal où seuls les puissants détiennent la technologie afin de mieux assurer leur domination sur une population des plus misérables.

Dans cette société obscurantiste vit Taël Ohélen, un jeune architecte qui s’insurge contre les fallacieux préceptes inculqués par l’Empire et qui souhaite s’en affranchir. Son rêve ? découvrir le légendaire Sablier Vert, objet bien mystérieux qui détiendrait les clés de l’Avenir.
Certes, l’aventure ne sera pas aisée, mais Taël mènera à bien sa quête : la Vérité lui sera révélée.

D’une facture simple, Le Sablier Vert est un roman qui se laisse agréablement lire, malgré un manque de rythme dont souffre une bonne partie du récit. L’auteur, Michel Jeury, s’y adresse tout particulièrement au jeune public et a choisi pour ce faire un style épuré.
Malgré cette simplicité apparente, l’écrivain aborde des sujets graves, tout autant philosophiques qu’écologiques, et amène son lecteur à s’interroger sur le bonheur, mais aussi sur le temps, l’avenir : comment le construire ? comment maintenir le rêve et donc l’envie ?
Autant de questions que les adultes oublient parfois de se (re)poser et qu’ils doivent pourtant garder en mémoire, tant pour eux-mêmes que pour leurs enfants, car les enfants sont les adultes de demain : ils sont l’avenir, que chacun doit aider à construire.

— Psyché

Éditions Le Navire en Pleine Ville
302 pages – 17 €
ISBN 978-2-916517-14-8

%d blogueurs aiment cette page :