« Le Trône de fer – Intégrale II » de George R.R. Martin

9782290019443Ce second tome de l’Intégrale du Trône de fer regroupe les 3ème, 4ème et 5èmes tomes de la série originale : La Bataille des rois, L’Ombre maléfique et L’Invincible forteresse. Même si Robb, proclamé Roi du Nord par l’ensemble de ses alliés lorsqu’ils ont appris la mort de Ned, poursuit sa guerre dont nous n’aurons que des aperçus relativement lointains, nous continuons à suivre chacun des principaux personnages tout en gardant une vue d’ensemble de l’histoire.
À la mort accidentelle du roi Robert, dont nul de doute que Cerseï en soit l’instigatrice, son fils Joffrey est monté sur le trône. La reine entend donc bien régner à travers son fils, un enfant d’à peine treize ans, boudeur et cruel. C’est lui qui en condamnant Lord Eddard a ouvert le premier front de la guerre, conduisant les partisans de celui-ci à capturer l’irréfléchi Lord Jaime, frère et amant de la reine.
Leur frère à tous deux, Tyrion, nain et contrefait, ne manque pas d’intelligence et, en dépit de tout, leur porte une affection bien imméritée. Cela ne signifie pas qu’il les approuve. Il va donc se trouver à rude épreuve à la fois pour atténuer l’impact des manipulations de Cerseï et les caprices irréfléchis du roi Joffrey sur lequel sa mère n’a plus guère d’influence.
Mais ce n’est pas une seule guerre que doivent affronter les Lannister car, au décès de Robert, ses deux frères, Stannis et Renly, se sont déclarés prétendants. Leur démarche est d’autant plus légitime qu’en dépit de tout ce qu’a fait la reine pour le cacher, il n’est plus guère de doute que Joffrey, son fils incestueux, ne puisse se prévaloir d’une quelconque légitimité.
Pendant que Lord Tiwyn, leur père et Main du Roi, fait face aux attaques de Robb, Tyrion, Main par procuration entend bien tirer parti des rivalités entre Stannis, l’aîné certes, mais peu aimé et se servant de magie noire au nom d’un improbable dieu de la lumière, et son frère Renly, auquel sa popularité assure une immense armée.
Et pendant que Port-Réal s’apprête à un siège sans que la jeune Sansa y voie aucun moyen d’échapper, Arya a réussi à s’enfuir dans d’épouvantables conditions ayant été recrutée avec un ramassis de paumés et de repris de justice en partance pour la Garde de Nuit.
À la même époque, Théon, resté dix ans durant pupille de Ned Stark, retourne auprès de son seigneur de père avec un message de Robb pour y solliciter une alliance dans la bataille qu’il mène contre l’usurpateur. Il sera surpris de l’accueil.
Du moins Port-Réal n’a-t-il encore rien à craindre de la jeune Daenerys, légitime héritière non de Robert mais bien du Trône de Fer. Si les trois jeunes dragons éclos de leurs œufs dans la chaleur du bûcher funéraire de son époux, lui ont donné une légitimité auprès d’une partie de sa tribu drothakie, elle en est toujours à rechercher à s’attacher une armée sans disposer des moyens qui le lui permettraient.
Et dans le Nord, bien au-delà du Mur, se lève pourtant une nouvelle armée qui pourrait bien balayer tous ces royaumes alors que la Garde de Nuit est très affaiblie et les forces de Winterfell éparpillées par la guerre.
Une épopée trop vaste pour en donner une idée mais pas trop vaste pour être lue car on s’y laisse prendre plus que volontiers, même si, l’honneur et le courage y sont moins récompensés que la perfidie et la traîtrise ce qui, en fin de compte, malgré une étiquette de fantasy, en fait un roman tout à fait réaliste.

Éditions J’Ai lu
789 pages – 16,90 €
ISBN : 978-2-290-01944-3

%d blogueurs aiment cette page :