"L’Impératrice des éthérés" de Laura Gallego Garcia

Quoi de plus merveilleux pour des enfants, que les contes dont les enchante Nebla ? Enfin, pas pour tous les enfants parce Bipa, elle, a beaucoup trop les pieds sur terre pour croire en un royaume où existeraient des immortels et dont pourtant la reine serait d’une telle beauté que tous y succomberaient. Et comme Bipa est tout aussi réaliste que franche, elle a vite fait de le déclarer sans façon peinant ainsi tout à la fois Nebla et son fils Aer qui, lui, croit vraiment à la vérité des contes.
Qu’elle se fasse ainsi un ennemi n’afflige pas la fillette outre mesure : elle n’est pas méchante. Elle est même triste que le fils de Nebla, jeune veuve que tout le monde apprécie pour sa douceur, ait des idées aussi bizarres. Cela ne s’arrangera pas en grandissant car Aer continuera à rêver tandis que Bipa deviendra toujours plus raisonnable, menant ses animaux à paître dans les meilleures cavernes et conseillant toujours au mieux ses amies. Lesquelles n’apprécieront pas toujours sa franchise mais, du moins, n’auront-elles jamais à lui reprocher de rechercher les faveurs d’Aer, devenu un beau garçon qui leur fera tourner la tête.
Pourtant, si ce n’est pas vraiment de l’affection, la jeune fille ne peut s’empêcher de se sentir des devoirs envers ce jeune rêveur. D’ailleurs, que deviendrait sa mère dont le mari déjà, un étranger, a disparu un jour à la recherche de ce royaume dont il affirmait l’existence ? Pourtant, il n’y a rien a espérer au dehors de leur monde si rassurant de cavernes. Dehors, c’est la neige, le froid, la négation de toute vie. Malgré tout, elle ne pourra ni empêcher Aer de partir à la recherche de ses rêves ni réfuter la preuve qu’il lui en offrira. Il lui faudra bien alors se résoudre à partir à sa recherche.
Une quête dans le froid où elle découvrira la nature réelle de ce royaume rêvé et ce qu’elle est réellement elle-même.
Laura Gallego Garcia, jeune écrivain espagnol particulièrement prolifique, auteur des Chroniques de la tour, notamment, nous livre ici une aventure pour la jeunesse qui se laisse lire sans déplaisir en dépit de certaines invraisemblances qui rompent parfois « la suspension d’incrédulité ».

–Hélène

Éditions J’Ai lu (BAAM)
255 pages – 14 €
ISBN : 978-2-290-01697-8

%d blogueurs aiment cette page :