"L’invention de la conserve" d’Anne Lanièce

Une très très petite publication pour trois très très courtes nouvelles dont celle de titre, L’invention de la conserve, a été primée au concours Infini 2003.
Un petit texte amusant sur la mise en conserve de tranches de temps par une petite fille qui, tout en méditant sur les suggestions des grands auteurs de SF, s’employait à les utiliser dans la vie quotidienne pour raccourcir ses trajets scolaires.
Quizz botanique, en revanche, m’a laissée parfaitement indifférente quant au sujet qui pourrait se résumer par : conversation de quatre beaufs autour d’un déjeuner de campagne…
Suivent les deux volets d’Histoires vraies de jardinage galactique, juste de quelques lignes chacun. Trop courtes cependant pour être autre chose que deux images humoristiques.
L’avantage d’une telle collection est de se glisser bien à plat dans une poche. L’inconvénient, c’est que le prix de revient pour vingt-six pages exigerait que celles-ci fussent excellentes. L’idée paraît donc, en soi, pertinente mais, malgré tout, on devrait en attendre davantage dans le choix des publications, même si l’écriture d’Anne Lanièce n’est pas désagréable à lire.

— Hélène

Éditions Souffle du rêve
Collection Exoterre
26 pages – 2,80 €
ISBN 978-2-918056041

%d blogueurs aiment cette page :