« L’Invocateur – Chroniques du nécromancien I » de Gail Z. Martin

invocateurDe si loin qu’il puisse s’en souvenir, Martris Drayke a toujours été molesté par son frère aîné, Jared, Prince héritier de Margolan. De même qu’il a toujours vu les fantômes qui hantaient le château, sans doute un trait héréditaire venu de sa grand’mère, la sorcière Bava K’aa, mais dont il ne s’est jamais vanté.
C’est pourquoi, lorsque le même jour, celui de la fête de Revenante, il est mis en garde contre un grave danger par un esprit et se heurte a son frère pour protéger une servante, Tris a lieu de tout craindre.
Craintes avérées lorsqu’il découvre, sans pouvoir intervenir, le meurtre par Jared du roi Bricen, leur père, mais pire encore, les corps sans vie de sa mère et de sa sœur Kait, elles aussi assassinées.
Pressé par ses amis, Carrovet le ménestrel et le garde Sotérius, le jeune prince n’a d’autre choix que s’enfuir, la rage et la vengeance au cœur. Et il était temps car ils ne s’enfuiront pas sans combattre aidés par le capitaine de la garde, Harrtuck, qui a perdu tous ses hommes dans une malheureuse tentative de résistance.
Lorsqu’ils rencontreront en route un fantôme disposé à les aider, Tris commencera à mesurer les implications des paroles d’une voyante lors de la nuit des festivités de Revenante. Il appartient à la Dame lui a-t-elle dit, c’est-à-dire à la Déesse qui règne sur son royaume et ceux avoisinants sous l’une de ses quatre formes : Dame, Amante, Enfante et Putain.
Grâce au ciel, Harrtuck n’est pas sans ressources et compte bien retrouver Jonmarc Vahanian, un redoutable mercenaire, pour les aider à rejoindre le royaume de Stolen où le jeune prince pourra attendre l’aide de son oncle, le roi Harrol.
Pour autant, ils ne sont pas encore sortis des griffes de Jared car celui-ci n’a pu prendre le pouvoir qu’à l’aide de son dangereux conseiller-magicien, Foor Arontala, un vayash moru, qui a veillé à la destruction de tous ses semblables de peur que ceux-ci ne puissent se dresser contre lui. À raison. D’ailleurs, il n’est pas trop difficile de prendre les vampires comme boucs émissaires…
Mais Jared n’entend pas se contenter du royaume de son père mais bien conquérir les royaumes voisins. Et tout d’abord, les riches terres d’Isencroft, dont la princesse héritière, Kiara, lui a été promise dans leur enfance.
Il ne s’agit pourtant pas d’une future épouse docile et obéissante comme il le souhaite mais bien d’une jeune fille indépendante et maîtresse aux armes. De là à s’en faire une ennemie, il n’y a pas loin.
Voici un premier tome qui augure bien des suivants. La quête du prince Martris est celle d’une vengeance mais, également, le désir de protéger le peuple de Margolan des exactions de son frère. Toutefois la Dame noire lui a donné une autre portée, celle de détruire Arontala avant que le Roi d’Obsidienne ne se réincarne dans le sorcier. Comme d’usage, la fantasy ici s’appuie sur la lutte traditionnelle entre le Bien et le Mal, mais l’imagination est là et une écriture agréable au rendez-vous. Je lirai la suite avec plaisir.

Milady
479 pages – 22 €
ISBN : 978-2-8112-0207-1

%d blogueurs aiment cette page :