« L’Odyssée Dalemark II » de Dianna Wynne Jones

dalemark2Nous avions suivi les aventures de Moril le chanteur itinérant dans le premier tome. Il retournait dans le nord en donnant en chemin des nouvelles du sud. Mais que se passait-il, que s’était-il passé dans ce sud écrasé sous la botte de comtes tous plus ambitieux et cruels les uns que les autres ? Une grande misère assurément. C’est pourquoi le jeune Mitt et sa mère Milda qui avaient vécu si heureux dans leur ferme, se rendront à Holand rejoindre Alamitt, leur père et mari. Mais celui-ci n’a pas trouvé le travail qu’il espérait et s’est affilié plus ou moins aux holandeurs, une des innombrables bandes d’agités et de conspirateurs qui rêvent de la mort du comte. Mitt finira par ne voir d’autre espoir que suivre cette voie.
Le jour fixé sera celui du Festival marin de Holand. Le jour où l’on jette à la mer le Viel Ammet, marotte de paille censée porter bonheur au bateau qui le repêchera. Mais c’est aussi ce jour-là qu’il croisera le chemin des neveux du comte, Hildrida, tout juste fiancée au seigneur des Isles Holoy, et son jeune frère Ynen.
Passé le premier étonnement de ne pas retrouver les personnages du premier tome, on prend plaisir à suivre les aventures de Mitt. Là encore, elles seront tout à fait sans mesure avec le destin que l’on pouvait attendre pour un gamin des rues qui n’a guère pu compter que sur lui-même mais, après tout, cette odyssée est rien moins qu’un conte. C’est donc bien comme un conte qu’il faut la lire pour en tirer vraiment plaisir.

Éditions BAAM – J’Ai lu
379 pages – 13 €
ISBN : 978-2-290-01457-8

%d blogueurs aiment cette page :