« Mal morts » de Jean-Marc Ligny

mal mortsVoici un roman qu’a priori je n’aurais pas lu. Fantômes, zombies et autres morts attaquant les vivants, cela ne m’intéresse pas, mais pas du tout. Il arrive cependant que la curiosité réserve de très bonnes surprises. Un livre pour la jeunesse qu’on pourrait qualifier de tout à fait charmant si ce terme n’était devenu bien démodé.
Élodie, toute jeune adolescente, est atteinte d’une sensibilité toute particulière et lutte contre les morts depuis sa prime enfance. Elle, elle sait bien que ces morts-là, les mal morts, ceux qui ont péri dans la violence ou le déni, cherchent à absorber sa propre vie. Seulement, elle a beau lutter de toutes ses forces, elle ne se sent pas de taille sans aide. Mais, de l’aide, elle n’en obtient pas. Personne à qui se confier sans risquer la moquerie et des parents qui s’inquiètent beaucoup.
Cependant, même si leur fille s’épuise et maigrit alors même qu’elle mange bien, comment pourraient-ils penser qu’il s’agit d’autre chose que de cauchemars ? Parce que, si ce n’en est pas, il faudra bien s’en remettre totalement au psychiatre et admettre que leur fille est folle. C’est ainsi que, de mauvais gré, ils accepteront de la voir internée en clinique. Elle devrait y guérir, leur assure-t-on, et la directrice a l’air si compétente. Mais une clinique à ce point réputée et chère, est-elle vraiment sûre ? Certainement pas. Le suicide récent d’un jeune adolescent y a été caché, mais il ne pourra échapper à Élodie ou, plutôt, Élodie ne pourra échapper à ce fantôme si proche et si plein de rancœur.
Mais son « bon ange » veille sous les doubles visages d’une femme policier et d’une infirmière-chef désagréable. Et puis, il y a Orfan, le chanteur, l’idole des filles de son âge…
Des personnages un peu caricaturaux, bien sûr, mais de quoi faire une histoire charmante justement destinée à cet âge et avec un style extrêmement fluide, très agréable à lire.

Éditions L’Atalante – Coll. Le Maedre
256 pages – 12 €
ISBN : 978-2841725182

%d blogueurs aiment cette page :