« MeKaMemories, Carnet des Guerres Virales.01 »

MeKaMemories, c’est un livre illustré… Non, c’est pas ça. MeKaMemories c’est un Artbook… Non, MeKaMemories c’est une vidéo sur un CD-Rom. Enfin, c’est tout ça à la fois, mais c’est surtout une belle et émouvante histoire et un extraordinaire univers racontés par l’e-troubadour Marco, dessinés par Sylvain Dousset, masterisés par El Mobo et programmés par Bruno Tesei.
Des graphismes et illustrations sauvages et post-civilisés, une novella au ton tantôt intimiste, tantôt ultra-violent, une vidéo à découvrir sur le CD-Rom, et un site mekamemories.com à découvrir, voilà tous les supports de cette histoire.

Dans un lointain avenir, les Uns-dans-l’autre vivront en paix et harmonie entre eux et avec Gaïa. L’un d’eux, Elwenn, s’intéressera au passé et en particulier aux Enfances dont on ne sait rien. Un jour sera trouvé un artefact permettant d’entrer en contact avec l’un de ces Enfants perdus. Chenn, artiste, saura résister au terrible choc et plonger dans l’esprit inconnu.

Au 24ème siècle, Ophélie, une Parfaite, adolescente, rencontrera un virus lors d’un surf. Parasitée par une conscience étrangère, elle sera transformée. De plus en plus Cyborg, de plus en plus Méka, elle vivra un destin à nul autre pareil et jouera un rôle essentiel dans le destin des espèces conscientes se partageant la planète. De jungle urbaine en arène de gladiateurs, Ophélie et son parasite combattront.

Cela faisait longtemps que je n’avais pas eu l’occasion de lire une Anticipation si originale et cela n’est dû qu’en partie au concept du multimédia. L’opposition flagrante de deux civilisations – toutes deux dans notre futur et dans l’avenir l’une de l’autre – l’une utopiste, l’autre post-apocalyptique et ultra-violente, est curieusement exempte de tout manichéisme. Au contraire, MeKaMemories est porteur d’espoir, pas d’un espoir naïf et voué à l’échec, non, mais de l’espérance qui naît de la connaissance de soi : pauvre Homo Sapiens qu’on est. Magnifique métaphore, MKM est à lire et à relire, à regarder et admirer, à écouter – enfin, si on aime la musique elektro, je mentirais en disant que c’est ma tasse de thé. Toutefois, aucune autre ne conviendrait à Ophélie.

Texte : e-troubadour Marco
Artwork : Sylvain Dousset
Éditeur : Studio du Futur
ISBN : 2-9517822-2-5

%d blogueurs aiment cette page :