"Numéro Quatre" de Pittacus Lore

Pittacus Lore a dix mille ans, c’est certain. Il est, sachez-le, un des dix Anciens venus de Lorien après la destruction de cette planète. Et il vit parmi nous, à la recherche des Neuf envoyés sur la terre avec leurs mentors pour tenter de les réunir. Ne vous y trompez pas. Lorsque les Mogadoriens ont décimé Lorien, ils envisageaient de détruire ensuite la terre. Et il ont déjà commencé puisque que, des Neufs, trois ont déjà été exécutés.
Heureusement, le sortilège Loric a partiellement protégé ces précieux enfants puisque l’envahisseur ne peut les détruire que dans l’ordre où ils ont été nommés.
Aussi, lorsque la soudaine douleur de la brûlure en bracelet a mordu sa cheville, Numéro Quatre n’a-t-il eu d’autre choix que s’enfuir immédiatement. Heureusement, Henri, son tuteur, est toujours prêt. Déménagements dans l’instant, faux papiers, nouveaux noms… Combien de fois depuis dix ans ? Quinze ? Vingt ? Dur pour un adolescent de ne pouvoir jamais vraiment se faire d’amis.
Le voici en train de quitter la Floride pour l’Ohio, sous le nom de John Smith, nom répandu s’il en est. Alors, ce serait bien de pouvoir souffler un peu. Henri a trouvé une gentille petite maison à Paradise, la fille de l’agent immobilière qui le leur a dénichée est charmante. Elle s’appelle Sarah et fréquente le même lycée que lui. Bon, ça ne plait pas à l’ex-petit copain mais c’est gérable. Il suffira que John s’abstienne de montrer ses capacités particulières.
Ce sera moins aisé que prévu mais il le faut car, en attendant que ses pouvoirs personnels se développent, autant faire profil bas puisque les Mogadoriens, même s’ils ne l’ont pas encore repéré, sont lancés à sa poursuite, et avec des armes lourdes. Or, malgré l’entraînement quotidien auquel Henri soumet le jeune homme, ces pouvoirs commencent seulement à apparaître. Sera-t-il en mesure d’échapper quand le danger surviendra ? Toujours plus vite qu’on ne le voudrait.
À lire donc bien vite si vous ne voulez pas être pris de court par le film qui sort demain sur grand écran. Et si l’on vous dit qu’il est tiré d’un roman de Jobie Hughes et James Frey, n’en croyez rien, ce pourrait bien être un de ces pièges contre lesquels Pittacus Lore a essayé de vous mettre en garde.

— Hélène

Le film sort demain au cinéma.

Éditions J’Ai lu (BAAM)
447 pages – 13,80 €
ISBN : 978-2-290-02357-0

%d blogueurs aiment cette page :