"Reine de Mémoire IV – La princesse de vengeance" d’Élisabeth Vonarburg

Avec Princesse de Vengeance, nous voilà de nouveau embarqués aux côtés des petits-enfants Garance.

À la suite de la brutale disparition de Jiliane, Senso et Pierrino ont été contraints de se séparer pour partir, chacun de son côté, à la recherche de leur sœur.
Jiliane, quant à elle, se familiarise avec les méthodes de divination de sa grand-mère, qui doivent l’aider à percer les mystères de sa famille.

C’est avec un plaisir renouvelé que le lecteur retrouve ici la suite des trois précédents tomes de Reine de Mémoire.
L’auteur, Elisabeth Vonarburg, poursuit son récit dans un style toujours aussi agréable, empreint de poésie et de sensualité.
Elle parvient à relever l’ambitieux défi de concilier un roman d’aventures, palpitantes, avec un discours politico-religieux, plutôt complexe. Par ailleurs, passer d’un héros à un autre comme elle le fait à chaque changement de chapitre, oblige son lecteur à une certaine gymnastique cérébrale, nullement déplaisante ; ce procédé traduit bien la simultanéité des évènements et donne du rythme à l’ensemble du récit.

À la fin de l’ouvrage, les héros et le lecteur qui les accompagne ont grandement progressé sur le chemin de la Vérité : elle est là, toute proche, encore quelques pas de plus et ils pourront enfin l’atteindre.
Nul doute qu’Elisabeth Vonarburg saura les leur faire franchir avec aisance et en déployant le même talent d’écrivain auquel elle les a habitués.

— Psyché

Éditions Alire
467 pages – 15, 95 €
N° ISBN : 9-782896-150533

%d blogueurs aiment cette page :