Shina Dark, Les Princesses de lune – I

L’île de Shina Dark surgit des profondeurs et bientôt les populations alentour, pour tenter de se préserver, envoient des jeunes filles assouvir les désirs du prince démon lubrique censé s’y trouver. Celui-ci se réveillant d’un très long sommeil est bien surpris de trouver toutes ces victimes et d’apprendre la réputation qu’on lui a faite. Un peu gêné et amusé par notamment deux ex-princesses cherchant chacune à devenir sa favorite, le démon qui a l’apparence d’un beau jeune homme trouve que la méprise commence à bien faire lorsqu’un prétendu héros débarque pour l’affronter. Et puis, ce n’est pas tout ça, mille bouches à nourrir, cela représente un budget ! Sans compter que même lorsqu’il leur rend leur liberté, la plupart ne peuvent retourner chez elles, leur situation étant perdue, sans parler des commérages prévisibles.
Avec une situation qui se met très vite en place, Bunjuro Nakayama lance sa série sur des bases humoristiques et originales. Les personnages sont attachants et les physionomies gérées par Yukari Higa sont assez réussies. Les dessins servent l’ambiance de petit délire, se prolongeant parfois dans la caricature. Quelques scènes un peu dénudées parsèment le volume. La mise en page est variée et renforce la rythme soutenu du récit bien sympathique qui nous est livré là.

— Maël Idelson

Éditions Taifu Comics, Collection Shonen
Scénario: Bunjuro Nakayama
Dessin: Yukari Higa, assisté de Hano, Koyori Sorahana, Sayaka, Souzirou, Tenzin Umemaru, Yunase Takatou
174 pages – 6,95 €
ISBN : 978-2-3518-0272-4

%d blogueurs aiment cette page :