« Les Annales de la Compagnie noire – Soldats de pierre I » de Glen Cook

soldatspierre1Depuis quatre ans déjà la Compagnie noire s’est arrêtée au Pays des Ombres. Quatre ans de paix et, enfin l’espoir de rentrer au Khatovar dont elle est partie quatre cents ans plus tôt.
C’est à présent Roupille qui dirige la Compagnie et Toubib a repris la rédaction des Annales après avoir été libéré du sommeil de stase dans lequel il avait été emprisonné par Volesprit.
Mais quatre ans de paix ne signifient pas pour autant une vie paisible.
D’abord parce qu’il faudrait réparer la Porte d’ombre pour enfin entrer au Khatovar. Or seules les puissances de Hsien détiennent le savoir nécessaire pour cela. Il faudra donc négocier, la remise du sorcier Ombrelongue étant la condition préalable des pourparlers.
Tobo, devenu un puissant sorcier, capable de contrôler les ombres, pourra assurément les aider mais ne pourra empêcher Qu’un-Œil d’être assassiné par le forvalaka qui s’est échappé et cherchait depuis longtemps à s’en venger.
Mais ni Toubib, ni Madame et leurs compagnons ne seront disposés à laisser passer. Ils entreront donc dans la Plaine de la Pierre scintillante pour y tuer Lisa Bowalk. Mais s’approcher si près du Khatovar, après si longtemps, leur fera prendre conscience que ce Khatovar-là n’est plus celui dont ils ont rêvé. Pire, leur venue sera considérée comme une agression par une population de sorciers, les Voroshk.
Pendant le même temps, Volesprit, ignorant les complots de palais, poursuit la Fille de la Nuit et Narayan Singh qui se sont enfuis…
Il s’agit là de la première partie du dernier livre de la Compagnie Noire. L’aventure touche à sa fin mais les rebondissements sont bien là…
Une lecture plaisante malgré le temps sur lequel se sont étalées les parutions précédentes et qui oblige à se rafraîchir la mémoire à chaque nouveau tome tant l’écheveau liant les personnages est touffu.

Éditions J’ai Lu
413 pages – 8,40 €
ISBN : 978-2-290-03210-7

%d blogueurs aiment cette page :