Soul Eater II

Les cancres de la classe des récupérateurs d’âmes de vilains et monstres sont en train de se faire rétamer gravement dans l’épreuve de rattrapage. Mais cela n’aura peut-être pas été vain. Enfin, peut-être seulement car, très rapidement, Soul Eater et Black Star décident de sécher pour donner une petite leçon au fils du dieu de la Mort. Leçon un peu violente pour tous… Maka et Soul Eater se retrouvent dans le récit suivant face à la Meister Crona et à Ragnarok, lame damnée, qui va leur donner bien du fil à retordre. Une sorcière redoutable est derrière cette manifestation de pouvoir et il faudra que des combattants plus aguerris interviennent…
À la différence du premier volume, moins de nouveaux personnages sont présentés et l’on se contente d’en apprendre un peu plus sur ces collecteurs d’âmes et leurs armes se transformant à volonté en humains. Atsushi Ohkubo introduit plus d’évènements angoissants, faisant monter la tension, au détriment du délire global qui dominait le premier volume. L’humour est toujours présent heureusement mais dans une moindre mesure, les visions coquines suivant la même tendance d’ailleurs. Le tome s’en ressent un peu. Ceci étant, les personnages mignons sont bien dynamiques, sautillant dans des pages vivantes et conférant au volume un rythme rapide.

— Maël Idelson

Scénario, dessin : Atsushi Ohkubo
Éditions Kurokawa – Collection Shônen
196 pages – 6,50 €
ISBN : 978-2-3514-2056-0

%d blogueurs aiment cette page :