"Waylander" de David Gemmel

Orien, roi de Drenaï, n’a guère d’espoir pour l’avenir de son peuple ; aussi, avant de disparaître, préfère-t-il cacher son armure magique que l’Élu pourra récupérer quand le temps sera venu.
Sage précaution puisque ennemis et/ou brigands sont à présent partout, comme va le découvrir Dardalion, un jeune prêtre qui s’apprête à passer une nuit de souffrance entre leurs mains. Mais ils ont eu l’imprudence de voler un cheval dont le cavalier n’est pas disposé à laisser faire. Ainsi, Dardalion va être sauvé, par hasard en somme, par Waylander… Rien de moins que le meurtrier du roi Niallad. Pourtant, comment ne pas le suivre quand on se retrouve dans une forêt hostile quadrillée de mercenaires qui ne vont pas tarder à frapper de nouveau. De tout un petit groupe de voyageurs, tous massacrés, seuls ont réchappés une jeune femme rousse, Danyal, et les trois enfants qu’elle a protégés.
Du coup, voilà Waylander, qui n’en peut mais, chargé de ce petit groupe hétéroclite où chacun s’emploie à mettre toute la mauvaise volonté possible. Le but, Sluldik, où Egel se tient retranché mais avec trop peu de soldats.
C’était compter sans les talents de Dardalion qui, prêtre de la Source, donc adepte de la paix, va se découvrir des dons de violence propres à sauver les siens de l’ennemi vagrian. Sans compter non plus sur la brève rencontre de Waylander et d’Orien et de la quête qui en résultera.
C’est ainsi que nous suivrons l’évolution de l’armée drenaï, commandée par le général Karnark et aidée par Dardalion, qui cherchent à défendre la forteresse assiégée de Purdol.
Parallèlement, nous voyagerons avec Waylander, à la suite d’une caravane placée sous la protection d’un de ses amis, le redoutable Durmast. Un de ces amis qui vous font mieux apprécier vos ennemis. Danyal, tombée amoureuse de lui, sera du voyage. Et aussi Cadoras, un tueur exceptionnel lancé à ses trousses par le commandant des troupes ennemies.
Bref, si Waylander est parti seul à la recherche de l’Armure magique, il est suffisamment recherché, lui, pour qu’il y ait nombre de gens sur ce même chemin.
Le tout peut se résumer comme un Gemmel… de ces lectures qui ne laissent sans doute pas grande trace derrière elles mais dont les personnages et les situations pleins d’allant vous procurent un moment de détente extrêmement agréable… ce qu’en somme on demande le plus souvent à un livre.

— Hélène

Éditions Milady
442 pages – 7 €
ISBN 978-2-8112-0032-9

%d blogueurs aiment cette page :